Comment se déroule la certification d’un diagnostiqueur immobilier ?

diagnostiqueur immobilier

Le domaine immobilier est bien encadré par la législation en France. Tout propriétaire est dans l’obligation de réaliser un diagnostic immobilier avant chaque transaction ou travaux sur sa propriété. Pour cela, il doit faire appel à un diagnostiqueur immobilier certifié. Sans une certification, le professionnel ne peut pas effectuer de diagnostic. L’obtention de ce document nécessite le suivi d’une formation et le passage d’un examen auprès d’un organisme accrédité.

Les éléments à savoir sur la certification de diagnostiqueur immobilier

Depuis l’année 2007, la législation française a rendu obligatoire la certification du diagnostiqueur immobilier. Sans ce document, l’expert ne peut pas réaliser le Dossier de diagnostic technique ou DDT d’un bien immobilier.

L’obtention de cette certification est assez simple. Le professionnel passe un examen dans un organisme accrédité par Cofrac (Comité français d’accréditation). Les épreuves se déroulent comme suit :

  • Le diagnostiqueur passe un test écrit sous forme de QCM (Questionnaires à choix multiples). Il s’agit d’une simple formalité pour les professionnels. Les centres de formation en bâtiment orientent leur formation en fonction de l’épreuve théorique pour la certification. L’examen vérifie les connaissances du candidat sur les lois en vigueur dans le domaine et la typologie des constructions. Il concerne aussi les types de matériaux, les techniques de construction, l’historique de l’amiante et les particularités chimiques du plomb.
  • Une fois le test écrit passé, le candidat passe une épreuve pratique. À l’aide d’un écran, il est soumis aux conditions réelles de travail. Cet examen permet de déterminer si le dndidat a l’aptitude nécessaire pour exercer cette fonction. L’examinateur vérifie ses compétences pour la réalisation d’un diagnostic de performance énergétique. Il teste aussi ses capacités à détecter l’amiante et son attitude en présence des termites. Cette partie comporte une intéraction entre le candidat et l’examinateur. Cela permet au candidat de donner plus d’informations sur les mesures à prendre si le rapport fictif qu’il doit présenter en comporte.

Il est à signaler que la durée de validité de la certification est de 5 ans. En obligeant les professionnels à passer la certification, l’État vérifie leurs compétences pour le poste. Le test permet de connaître si le diagnostiqueur immobilier certifié maîtrise toutes les réglementations en vigueur sur le sujet. Grâce aux épreuves quinquennales, il devient plus facile de faire le suivi des diagnostiqueurs. En passant l’examen, l’organisme détermine si le professionnel s’est informé des évolutions dans le domaine du bâtiment.

Les différents types de certifications

La mission d’un diagnostiqueur est d’établir le DDT pour son client. C’est pourquoi il doit détenir toutes les certifications indispensables pour réaliser les divers diagnostics à réaliser pour un immeuble.

Dans le cadre des travaux ou d’une transaction immobilière, le propriétaire ou le bailleur est tenu de diagnostiquer sa maison. Le professionnel doit alors posséder la certification amiante, plomb, termites, gaz, électricité, loi Carrez et performance énergétique pour cela.

Pour faciliter l’obtention de ces certifications, le professionnel peut suivre une formation courte. Sa durée est de 30 jours. Elle se déroule de la manière suivante :

  • 3 jours pour la formation de diagnostic amiante.
  • 3 jours pour la formation de diagnostic plomb.
  • 3 jours pour la formation de diagnostic termites.
  • 4 jours pour la formation de diagnostic gaz.
  • 5 jours pour la formation de diagnostic électricité.
  • 5 jours pour la formation de diagnostic de performance énergétique ou DPE.
  • 1 jour pour la formation loi Carrez.

Après cette formation, le candidat dispose des connaissances nécessaires pour passer les examens qui durent 5 jours, quant à eux.

Les conditions préalables pour devenir diagnostiqueur immobilier

Ce travail n’est pas destiné à tout le monde. Pour pouvoir passer une certification de diagnostiqueur, il faut remplir l’une des exigences ci-après :

  • Le candidat doit disposer d’une expérience professionnelle de trois ans en tant que technicien ou agent de maîtrise. Sinon, il doit exercer une fonction d’un niveau professionnel similaire dans le domaine du bâtiment.
  • Le candidat fournit un diplôme de formation de deux ans à temps plein dans l’enseignement post secondaire. La durée de la formation peut être à temps partiel, dans le cas où le diplôme est délivré par une université ou un établissement équivalent spécialisé en bâtiment.
  • Le professionnel présente une preuve par toutes les aptitudes professionnelles requises par un État de l’Union européenne. Il peut également rapporter une preuve provenant d’un État compris dans l’accord sur l’espace économique européen.

Si le candidat ne peut pas fournir l’une des preuves requises pour le test, il est contraint de suivre une formation de longue durée. Cette formation dure 49 jours et se présente comme suit :

  • 1 jour pour la formation en logiciel DPE.
  • 5 jours de formation pratique.
  • 2 jours de formation management et retour à l’emploi.
  • 3 jours de formation sur les bases techniques du bâtiment.
  • 2 jours de formation à l’amiante sous-section 4 (SS 4) opérateur.
  • 7 jours pour le titre professionnel.

Les 30 jours restants sont pour la formation prérequise pour une certification et le passage de l’examen. Après cette formation, l’apprenant bénéficie d’un titre professionnel de niveau 5.

0/5 (0 Reviews)
Comment se déroule la certification d’un diagnostiqueur immobilier ?
Avez-vous aimé cet article?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut