Comment se passe un DIAGNOSTIC ÉLECTRICITÉ : la marche à suivre

Actuellement, les biens immobiliers doivent faire l’objet de diagnostics immobiliers avant une mise en location ou une mise en vente. Le diagnostic électricité fait partie des opérations à entreprendre qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Ce type de contrôle possède un caractère obligatoire, mais permet de profiter de nombreux avantages. Avec lui, vous prévenez les risques éventuels concernant les installations électriques entre autres. Dans cet article, vous découvrirez les informations utiles à connaître sur le diagnostic électricité et sa mise en œuvre.

Qu’est-ce qu’un diagnostic électricité ?

Le diagnostic électricité aussi appelé état de l’installation intérieure d’électricité est un diagnostic immobilier imposé par la loi. Il permet de réaliser une évaluation des risques électriques afin d’optimiser la sécurité des personnes et des biens. Régie par le code de la construction et de l’habitation, cette démarche vise à limiter les cas d’accidents d’origine électrique tels que les électrocutions et les incendies. Elle possède un rôle informatif pour les propriétaires, mais aussi pour les futurs locataires ou acheteurs.

Le diagnostic électricité, mise à part son obligation de réalisation, est une opération très utile. Il permet de répondre à différents besoins. Sa mise en œuvre permet, par exemple, de sécuriser et de moderniser un bien immobilier. Il permet de faire un repérage des anomalies et des défauts pouvant être constatés sur l’ensemble des installations et appareils électriques. La réalisation d’un diagnostic électricité offre aussi la possibilité de conscientiser les propriétaires de maison sur les risques liés à l’électricité.

Quand faut-il effectuer un diagnostic électricité ?

L’état de l’installation intérieure d’électricité est nécessaire pour les habitations possédant des installations électriques de plus de 15 ans. Il doit être réalisé pour les appartements et les maisons ainsi que pour les différentes dépendances. Cela peut ainsi toucher les cabanes, garages et piscines dotés d’une installation électrique. La réalisation d’un diagnostic électricité est recommandée dans tous types d’opérations immobilières. Remarque : ce diagnostic doit être rattaché au dossier de diagnostics techniques lors d’une vente ou d’une location.

Le diagnostic électricité doit être réalisé avant la signature d’un acte de vente ou d’un bail immobilier. Le mieux est de le commencer juste après la décision de mise en location ou de mise en vente. Cela vous permet de le présenter aux éventuels acheteurs ou locataires lors de leur visite. Vous pourrez aussi découvrir les vices sur vos installations et procéder à leur correction. Bien entendu, il faut veiller à ce que le diagnostic soit valide lors des transactions.

À qui confier la réalisation d’un diagnostic électricité ?

En règle générale, les diagnostics immobiliers sont confiés à un diagnostiqueur certifié. C’est aussi le cas en ce qui concerne le diagnostic électricité. Il doit être effectué par un diagnostiqueur professionnel disposant de compétences actualisées en matière de manipulation d’installations électriques. Cet intervenant doit également disposer d’une formation reconnue et d’une capacité à réaliser les diagnostics dans les meilleures conditions. Il s’agit d’une tierce personne, n’ayant aucun lien avec le propriétaire du bien à vendre ou à louer.

Les cas de litige peuvent fréquemment arriver lors des transactions immobilières. Il est alors important que le diagnostiqueur choisi dispose d’une assurance en cours de validité. Il s’agit essentiellement d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Vous pourrez ainsi disposer d’une couverture en cas de contentieux liés à votre bien immobilier.

Comment se déroule un diagnostic électricité ?

Le diagnostic électricité est soumis à différentes réglementations. Ce diagnostic est notamment encadré par la norme FD C 16-600. L’utilité des réglementations strictes le concernant est de permettre que les rapports établis soient cohérents. Le diagnostic électricité se déroule en plusieurs étapes bien définies. Il comprend une visite du bien et une étude des documents officiels de la propriété. Le diagnostiqueur procède ensuite à la vérification de différents points de contrôle avant d’établir un rapport de diagnostic électricité. Il existe plusieurs points à contrôler lors d’un diagnostic électricité. Le diagnostiqueur analyse l’appareil général de commande et de protection, les prises de courant et les conducteurs non protégés. Le contrôle concerne aussi les systèmes de protection contre les surtensions, la liaison équipotentielle dans la salle de bain et les appareils électriques. Les informations récoltées sont alors répertoriées dans le rapport de diagnostic (description des anomalies, liste des parties vérifiées, risques et recommandations).

0/5 (0 Reviews)
Comment se passe un DIAGNOSTIC ÉLECTRICITÉ : la marche à suivre
Avez-vous aimé cet article?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut