Comment se passe un DPE : la marche à suivre

Vous voulez mettre votre bien immobilier en location ou en vente ? Certains diagnostics immobiliers doivent être effectués sur celui-ci avant tout. En effet, différents diagnostics obligatoires doivent être mis en œuvre sur l’installation et être intégrés à un dossier de diagnostic technique. Vous pouvez notamment distinguer le DPE. Cependant, il est encore méconnu des propriétaires de maisons et d’appartement. Il en va de même pour sa réalisation. Vous souhaitez en savoir plus à son sujet ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que c’est qu’un DPE ?

Un DPE ou Diagnostic de Performance Énergétique est un document d’information sur les performances énergétiques d’un bâtiment. Ce diagnostic sert à réaliser une évaluation de la consommation en énergie de celui-ci. Il permet également d’étudier l’impact de cette consommation en matière de production de gaz à effet de serre. Il peut ainsi se définir comme un bilan thermique, mais plus simplifié. Sa réalisation est essentielle dans le cadre de la lutte contre le gaspillage d’énergie et pour la préservation de l’environnement.

Le DPE est un diagnostic obligatoire régi par les articles L.271-4 à L.271-6 relatifs au code de la construction et de l’habitation. Il doit être affiché dans l’ensemble des annonces immobilières. Les propriétaires de biens doivent ainsi le présenter aux acquéreurs ou locataires potentiels. Il s’inscrit également dans les stratégies mises en œuvre dans le cadre du Plan Climat du gouvernement. En effet, sa réalisation contribue à la division des émissions de gaz à effet de serre par 4.

À quoi sert un DPE ?

Le DPE possède plusieurs utilités pour les acheteurs ou loueurs et les propriétaires de biens immobiliers. Il constitue un excellent outil pour dénicher un bien adapté à l’habitation. En effet, ce diagnostic obligatoire est incontournable pour toute location et pour tout achat. Il a pour avantage de permettre une estimation précise de la consommation énergétique du bien concerné. En se servant des données recueillies, il est possible d’évaluer le montant des factures. Vous pouvez ainsi connaître les dépenses énergétiques à prévoir.

La réalisation d’un DPE sur un logement ou un bâtiment est aussi utile pour déterminer les économies d’énergie possibles. Il faut savoir qu’après la mise en œuvre de ce diagnostic, la structure peut bénéficier des étiquettes énergie et climat. Ces informations vous permettent de connaître l’impact environnemental de votre bien et de sensibiliser les éventuels acquéreurs. Bien entendu, le DPE offre aussi la possibilité de profiter de certaines recommandations de travaux pour baisser vos factures énergétiques.

Que contient un DPE ?

Un DPE présente plusieurs éléments spécifiques. Il s’agit d’informations liées au bien immobilier et à ses performances énergétiques. Il contient avant tout la description du bâtiment avec certaines précisions. Ces précisions portent sur le type de ventilation, les installations de climatisation, les techniques d’isolation ou encore le chauffage. Il regroupe également une estimation de la consommation en énergie du bâtiment ou la quantité énergétique consommée. Ajoutez à cela des recommandations liées à la réduction de ces consommations.

Les informations affichées dans le DPE permettent de classifier le bien contrôlé. Il est possible d’établir une étiquette climat pour les émissions de CO2 et une étiquette énergie pour la performance énergétique. Les classements de ces étiquettes sont établis de A à G. La classe A rassemble les bâtiments les moins énergivores. Ceux des classes F et G, par contre, sont considérés comme de véritables passoires énergétiques. Ces classements aident dans les prises de décisions des propriétaires.

Comment réaliser un DPE ?

Un DPE est un diagnostic difficile à réaliser sans certaines compétences particulières. Il doit être confié à un diagnostiqueur certifié. Celui-ci répond forcément à des critères bien précis pour réaliser le diagnostic du bien dans les meilleures conditions. Il dispose d’une assurance responsabilité civile professionnelle et est accrédité, entre autres. Sa certification provient d’un organisme disposant d’une accréditation du Comité français d’accréditation ou Cofrac. Le diagnostiqueur choisi doit également être totalement indépendant de son mandataire ou du propriétaire du bâtiment à diagnostiquer.

Le DPE s’effectue en plusieurs étapes. Le diagnostiqueur réalise la vérification des installations (refroidissement, chauffage, production d’eau chaude). Il recense ensuite les informations liées à votre bâtiment en les décrivant. Il pourra ainsi établir les appréciations précises dans son rapport de diagnostic. En fonction de celui-ci, il sera possible d’entrevoir la réalisation de travaux pour limiter les déperditions énergétiques. Cependant, s’il n’est pas possible d’estimer ou de quantifier la consommation énergétique du bien, un DPE vierge devra être établi.

Comment se passe un DPE : la marche à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Call Now ButtonAppel Direct