DIAGNOSTIC AMIANTE avant travaux de rénovation

On ne le dira jamais assez, l’amiante est dangereux pour la santé. En effet, selon les scientifiques, cette roche fibreuse pourrait provoquer le cancer du poumon, l’amiantose et le mésothéliome. Compte tenu du danger qu’il représente, il est normal qu’on effectue des diagnostics pour savoir si on y est exposé. D’ailleurs, le diagnostic amiante est obligatoire en cas de vente, de location et aussi de travaux divers. Justement, si vous prévoyez de faire des travaux de rénovation, vous devez faire un diagnostic amiante d’avant travaux. Le petit guide qui suivra vous aidera à y voir plus clair.

Pourquoi réaliser un diagnostic amiante avant les travaux de rénovation ?

Également connu sous l’appellation DAAT, le Diagnostic Amiante Avant Travaux de rénovation est obligatoire. C’est le cas surtout lorsqu’on souhaite réhabiliter un bâtiment construit avant 1997. Étant donné que l’amiante est une substance hautement dangereuse, ce diagnostic doit être fait pour protéger ceux qui vont travailler sur le chantier. Cela permettrait aussi de protéger ceux qui habiteront dans le bâtiment réhabilité.

Le rapport du DAAT doit être joint à la demande de permis de construire rénovation. Si ce rapport ne figure pas dans les dossiers constituant la demande du permis de rénover, il y aura des sanctions. Il faut noter que ce n’est pas le seul diagnostic à faire. Il faudra aussi effectuer un diagnostic plomb et un diagnostic termites. Bien évidemment avant de commencer les travaux, il faut prendre les mesures nécessaires.

Si par malheur vous n’effectuez pas ce diagnostic alors que le bâtiment contient de l’amiante, non seulement vous devrez payer une lourde amende. En plus, les travaux seront immédiatement arrêtés. En outre, si on découvre de l’amiante avant les travaux de rénovation, il est obligatoire de désamianter les lieux pour la sécurité de tous.

Comment réaliser un tel diagnostic ?

Avant de réaliser le DAAT, le diagnostiqueur doit avoir entre ses mains :

  • le descriptif précis des travaux à réaliser,
  • les plans du bâtiment,
  • le permis de construire,
  • les diagnostics amiante précédemment réalisés,
  • ainsi que les documents annexes comportant les informations sur les matériaux qui composent le bâtiment à rénover.

Par la suite, le diagnostiqueur pourrait commencer son travail de repérage. Le repérage de l’amiante consiste à localiser la présence d’amiante dans :

  • les matériaux faits pour l’isolation,
  • les matériaux de calorifugeage,
  • le ciment en plaques,
  • ou encore dans les tubes et les dalles en vinyle.

Le diagnostiqueur utilise des équipements spéciaux pour détecter la présence de cette substance. Si par malheur on détecte la présence d’amiante dans le bâtiment, il faudra prévoir des plans de désamiantisation.

Si après un DAAT on remarque qu’il n’y a pas de présence d’amiante dans les locaux, alors, il n’y aura rien à faire. Et on obtiendra rapidement les permis divers. De même, si vous avez un certificat d’un précédent diagnostic, qui prouve que les locaux ne contiennent pas d’amiante, alors, vous n’aurez pas besoin de réaliser un DAAT. Quoi qu’il en soit, il est toujours intéressant de faire un diagnostic amiante.

Qui doit réaliser le diagnostic amiante avant les travaux de rénovation ?

C’est un diagnostiqueur accrédité qui doit réaliser le diagnostic amiante avant les travaux. Cependant, c’est le propriétaire qui devrait en avoir l’initiative. Par ailleurs, tout propriétaire d’un bien immobilier doit penser à réaliser un diagnostic amiante pour être conforme à la loi. L’amende pour la présence d’amiante s’élève à près de 9000 € le cas échéant.

Pour votre information, si le rapport de DAAT certifie qu’il y a de l’amiante dans les locaux analysés, il faudra faire appel à des professionnels qualifiés. Ces employés d’une entreprise agréée désamianteront les lieux. Le processus qui neutralise l’amiante chez soi est lent et assez compliqué. Il nécessite l’utilisation de certains équipements et les déchets qui contiennent de l’amiante sont considérés comme hautement nocifs.

Les matériaux usités pour rénover le bâtiment ne doivent pas contenir de l’amiante. Ils doivent être rigoureusement contrôlés. Surtout, n’outrepassez pas cette étape ! Elle vous permettra plus tard de faire des économies et de prouver que vos locaux sont sains pour l’habitation humaine. Lorsqu’il s’agit de l’amiante, il est préférable d’agir tout de suite. L’amiante étant une substance vraiment nocive.

DIAGNOSTIC AMIANTE avant travaux de rénovation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Call Now ButtonAppel Direct