DIAGNOSTIC AMIANTE et le désamiantage

L’amiante est une fibre très prisée pour l’isolation thermique dans la construction durant le XXe siècle. Il a été très populaire à l’époque, grâce sa grande résistance au feu, mais aussi à sa grande capacité d’absorption d’eau. Hélas, on a découvert après l’apparition du cancer appelé « mésothéliome » causé par l’exposition d’une personne à l’amiante. Par conséquent, son exploitation pour tous travaux immobiliers a été interdite en France depuis 1997. Sauf que les bâtiments construits avant cette période gardent toujours des traces d’amiante. C’est là que le diagnostic amiante et le désamiantage entrent en jeu.

Quel bâtiment est sujet à un diagnostic amiante ?

Une bâtisse passe un dépistage de l’amiante dans les situations suivantes :

Une maison construit avant 1997

Vu qu’avant les années 90, utiliser de l’amiante dans une maison n’avait rien d’illégal, les constructeurs faisaient usage de l’amiante pour l’isolation des murs, de la toiture, et du sol. Comme toute matière naturelle, arrive un moment où l’amiante se désintègre petit à petit dû à l’usure. C’est cette dégradation qui libère des particules nocives qui s’attaquent à notre organisme. Ces particules étant invisibles, employer des matériels adéquats s’avère nécessaire.

Avant la vente ou la location d’une maison

Avant de mettre sous location ou vendre une maison, le propriétaire est tenu de faire un diagnostic amiante. Qu’importe que la maison soit ancienne ou non, ce dernier doit avoir lieu. Si le résultat est positif, le propriétaire de la bâtisse doit en informer l’acheteur ou le locataire. S’il ne l’informe pas, il s’expose à des risques d’amende ainsi que des représailles de la part du futur acheteur. Cela peut signifier une poursuite en justice ou une annulation de l’achat à effet immédiat. L’objectif étant que ces derniers puissent prendre une décision concernant leur futur bien immobilier.

Cependant, même si le propriétaire sait que sa maison contient de l’amiante, aucune loi ne l’oblige à faire un désamiantage. Sauf dans le cas où la quantité d’amiante au sein de votre maison dépasse les cinq fibres d’amiante par litres d’air. Sinon, vous êtes obligé de faire un désamiantage. Si 36 mois après la sortie du résultat du diagnostic amiante, ce problème n’a pas encore été résolu. Des sanctions pénales seront prises à votre encontre.

Déroulement d’un diagnostic amiante

La procédure à suivre pour un diagnostic amiante est simple. Le diagnostiqueur arrive sur place pour « scanner » tous les équipements suite à votre demande. Il délimite après toutes les zones où la présence d’amiante à forte dose a été décelée. Il fera un calcul sur la vitesse de dégradation des matériels amiantés ainsi que les risques de propagation. Pour valider sa trouvaille, le diagnostiqueur prélèvera un échantillon sur la surface suspectée d’être contaminée de l’amiante. Cet échantillon est analysé pour savoir le volume de l’amiante. Le diagnostiqueur retournera ensuite dans votre maison pour mesurer le volume de l’amiante à l’intérieur de cette dernière.

Quand la présence de l’amiante est confirmée, le diagnostiqueur vous laisse le choix entre :

  • Une analyse périodique des matériaux sur lequel l’amiante a élu domicile. Il prélèvera un échantillon de matériau infecté régulièrement pour voir le stade d’avancement de l’amiante.
  • Prendre des mesures sanitaires à adopter contre l’exposition à cette matière
  • Faire un désamiantage ou des travaux de nettoyage

Le désamiantage

Le désamiantage est une action de retrait de tous matériaux contaminés par l’amiante. Cette action peut toucher jusqu’à la fondation. Elle est entreprise par une équipe de professionnels chargés du démontage et du montage de chaque élément. Une pause toutes les deux ou trois heures est à prévoir, pour limiter également leur contamination. La préparation du chantier prend aussi du temps, afin que l’air pollué de l’amiante n’arrive pas aux maisons voisines.

Le budget à prévoir pour ces travaux varie en fonction du lieu et de la durée du travail. Les nombres des pièces à démonter et à monter sont aussi pris en compte dans cette somme. Il est généralement facturé par mètre carré.

Comment réaliser du désamiantage ?

Pour désamianter un bâtiment, la première étape à suivre est le dépoussiérage. Les professionnels astiquent les surfaces qui ont été préalablement marquées pendant le diagnostic amiante. Les autres matériaux exempts de toute trace d’amiante seront bien protégés de la poussière durant le chantier. Ces meubles seront mis dans un endroit sain et recouvert de protection pour plus de sécurité.

Arrive ensuite l’étape du confinement. Cette étape a pour but de rendre la zone infectée hermétique pour que rien ne sorte ou n’entre pendant la décontamination.

La troisième étape est l’enlèvement de l’amiante à l’aide d’un retrait, d’un recouvrement ou d’un encapsulage. Ils enlèvent les installations à problème comme la toiture ou les dalles. Pour l’encapsulage, ils versent du produit servant à solidifier les fibres d’une surface. Quant au recouvrement, ils recouvrent les éléments amiantés en ajoutant un nouveau revêtement au-dessus.

Pour finir le désamiantage, ils nettoient de fond en comble chaque recoin de la maison. Un dernier contrôle est exécuté pour confirmer la suppression totale de l’amiante.

0/5 (0 Reviews)
DIAGNOSTIC AMIANTE et le désamiantage
Avez-vous aimé cet article?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid
Résumé
DIAGNOSTIC AMIANTE et le désamiantage
Titre
DIAGNOSTIC AMIANTE et le désamiantage
Description
DIAGNOSTIC AMIANTE
Auteur
Publisher
SP
Logo

Laisser un commentaire

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :