Quelles sont les normes électriques à respecter ? Diagnostic Électricité

diagnostic electricite

Diagnostic Électricité. L’installation électrique d’une maison représente un réel danger pour ses occupants si celle-ci est vétuste ou hors normes. En plus, cela pourrait engendrer beaucoup trop de dépenses liées à la consommation énergétique. Sans oublier le fait que l’impact environnemental d’un tel système est considérable. C’est pour ces nombreuses raisons que les normes électriques existent et qu’il est impératif de les respecter.

Découvrez dans cet article les normes électriques à respecter dans le cadre du diagnostic électricité.

Les normes électriques en vigueur – Diagnostic Électricité

La norme électrique en vigueur est connue sous le nom de « NF C 15-100 ». Elle englobe l’ensemble des points à respecter pour avoir une installation à la fois peu énergivore, respectueuse de l’environnement et surtout sécuritaire. Elle ne cesse d’évoluer afin de suivre les progrès techniques du moment. Elle est régulièrement remaniée pour s’adapter aux besoins actuels de la population également. La dernière révision en date remonte au mois de novembre 2015.

Lors d’un diagnostic électricité, le diagnostiqueur immobilier certifié vérifie généralement 6 points clés de votre système électrique. Parmi eux, il vérifie :

  • L’absence d’un équipement défectueux : Le professionnel chargé de ce diagnostic immobilier obligatoire prend le temps de bien tester les fusibles à broche dans ce cas. Il regarde s’il n’y a pas d’équipement mal utilisé ou tout simplement déjà endommagé. Il suit les fils pour voir s’il y a un risque potentiel de contact avec des composants sous tension comme des câbles dénudés ou encore des prises détériorées.
  • L’absence de conducteur mal protégé : Dans une installation électrique bien sécurisée, tous les fils sons protégés sous un gainage non conducteur en PVC ou en plastique par exemple. Ainsi, tous les fils doivent donc se trouver sous une moulure, une plinthe ou encore un conduit. La matière isolante qui les recouvre sert de bouclier en cas de contact et prévient leur dégradation.
  • L’absence d’un risque d’accident électrique dans une salle d’eau : La salle de bains ainsi que toutes les salles d’eau méritent une attention particulière en ce qui concerne le courant électrique. L’eau étant un élément fort conducteur, nombreux sont les cas mortels recensés suite à un équipement électrique non sécurisés dans une salle de bains. Pour cette raison, il est obligatoire d’avoir une liaison équipotentielle (sous terre) dans une salle d’eau comme une douche. Il existe aussi une distance de sécurité établie pour l’emplacement des prises électriques et tous matériels électriques près du lavabo, du receveur de douche ou encore de la baignoire.
  • L’absence de risque d’incendie liée à l’installation électrique : La tension électrique monte soudain. Un appareil en marche ne supporte pas une telle intensité et s’enflamme. La flamme atteint un élément inflammable comme le tissu de votre rideau ou encore un élément en plastique. Et voilà qu’une partie de la maison est en feu. Ce genre de scénario est assez fréquent. C’est pour cette raison que le diagnostiqueur vérifie aussi la présence d’un disjoncteur de protection lors de son intervention. Celui-ci doit se trouver tout au début de chaque circuit électrique pour éviter au maximum les surintensités.
  • L’absence d’un matériel de coupure générale du courant électrique : Les appareils électriques sont souvent très imprévisibles. Un usage inapproprié ou intensif peut les mettre en feu ou même les faire exploser rapidement. Étant donné que ce genre d’accident peut arriver à tout moment, vous devez être en mesure de couper rapidement le courant électrique dans ce cas. Ainsi, il est impératif d’avoir un disjoncteur général chez vous, directement accessible à la maison.
  • L’absence de fuite de courant : Une fuite de courant pourrait conduire à un accident grave ou même mortel si elle n’est pas rapidement détectée et traitée. Une fuite de courant arrive fréquemment en cas d’absence de mise à la terre ou quand celle-ci est mal posée. Dans ce cas de figure, il faut mettre en place un disjoncteur très sensible. Celui-ci stoppe immédiatement l’alimentation en courant dès qu’une intensité de 30 mA est détectée même si ce n’est pas encore mortel.

Il est à noter que même une installation hors norme a besoin d’être sécurisée. Ce qui signifie que même si vous n’êtes pas encore obligée de mettre en conformité vos branchements électriques, vous devez quand même les sécuriser. Il suffit d’éviter les 6 points mentionnés ci-dessus pour y arriver. Cela réduirait considérablement les risques d’électrocution, d’incendies et d’électrisation dans votre foyer. 

Une installation défectueuse, un danger réel

Si nous parlons de chiffres, 96 % des Français pensent que leur installation électrique est sécurisée. Si c’était vraiment le cas, il n’y aurait pas autant d’actualité liée à une installation vétuste dans la presse. En vérité, le courant électrique est le premier responsable des incendies domestiques en France. Il vient en première place avant le chauffage au bois.

Ainsi, en mars 2017, l’Observatoire national de la sécurité électrique a sorti des chiffres plus qu’alarmants liés à la non-conformité des équipements électriques installés dans nos maisons. Il dénombre :

  • 40 cas d’électrisations mortelles ou d’électrocutions,
  • 3 000 cas d’électrisations non mortelles causant parfois des problèmes cardiaques et des brûlures graves,
  • 50 000 incendies domestiques directement liés à une installation électrique problématique chaque année.

Le diagnostic électricité en bref Pour ce qui est du diagnostic électricité immobilier, celui-ci devient obligatoire dès que votre installation atteint ses 15 ans. Dans ce cas, ce diagnostic accompagne le DDT ou Dossier de Diagnostic Technique lors de la vente de votre bien immobilier. Et il est aussi inclus dans les diagnostics immobiliers obligatoires pour sa location. Il incite à la mise en conformité de son installation électrique et oblige à sa mise en sécurité. Après cela, il sera à renouveler tous les 3 ans.

0/5 (0 Reviews)
Quelles sont les normes électriques à respecter ? Diagnostic Électricité
Avez-vous aimé cet article?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid

Laisser un commentaire

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :