DPE avec étiquette vierge, à quoi ça sert ?

Pour tous projets de rénovation, certaines démarches doivent être réalisées avant toute intervention. Outre la préparation du chantier, il est important de penser à effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE). Il s’agit d’une démarche servant essentiellement à évaluer la consommation en énergie des bâtiments ainsi que leurs impacts sur l’environnement. Cependant, il peut arriver de trouver sur le marché de l’immobilier des annonces immobilières avec un diagnostic performance énergétique avec étiquette vierge. Voici quelques informations utiles au sujet de cette annotation.

L’importance du diagnostic performance énergétique ou DPE

La réalisation d’un diagnostic performance énergétique est une action à ne pas négliger au niveau des logements et des bâtiments. Cela permet d’évaluer de manière précise la consommation en termes d’énergie. Cela peut concerner aussi bien l’eau chaude sanitaire que la climatisation et le chauffage. La valeur quantitative de gaz à effet de serre émise par les installations est également prise en compte lors de cette analyse. Le diagnostic performance énergétique est un document précisant différentes informations et estimations.

Vendre ou louer un bien immobilier, le diagnostic performance énergétique met en avant les performances énergétiques des bâtiments. Elle évoque aussi les recommandations et de comportement à prendre en compte afin de réduire la consommation annuelle. Certaines recommandations de travaux peuvent aussi y figurer en vue d’optimiser la performance de la structure diagnostiquée. Le but de ces travaux est généralement de remettre aux normes les installations ou de faire en sorte de réaliser des économies sur les factures d’énergie.

La mise en œuvre d’un diagnostic performance énergétique

L’établissement d’un diagnostic performance énergétique s’effectue en deux manières bien distinctes. Néanmoins, il faut savoir que vu la complexité de la démarche, le recours à un professionnel certifié reste indispensable. Le diagnostiqueur choisi réalise alors différents calculs pour connaître la consommation en énergie du bien immobilier. La première méthode appelée méthode 3CL concerne les biens bénéficiant d’un permis de construire déposé après 1949. Elle consiste essentiellement à effectuer une étude de consommation à partir d’une méthode de calcul spécifique.

La seconde méthode d’estimation consiste à déterminer la consommation selon la quantité d’énergie consommée réellement par les occupants. Elle se base sur l’évaluation des factures et concerne les biens immobiliers ayant un permis de construire antérieur à 1949. Il faut savoir qu’il s’agit d’une méthode obligatoire à respecter pour déterminer parfaitement la consommation des installations. Les factures considérées sont celles des trois dernières années ou au moins des douze derniers mois.

Les cas de figure nécessitant un DPE vierge

Le diagnostic performance énergétique est indispensable dans la mesure où il permet d’informer les futurs occupants d’une habitation de sa performance énergétique. Cependant, il est possible dans certains cas que le recueil de cette information ne soit pas réalisable. Le diagnostic réalisé ne contient alors pas d’informations sur le classement énergétique du bien. Il est donc important de mettre en place un diagnostic performance énergétique avec étiquette vierge.

Comme pour tout diagnostic thermique, il est important d’adopter l’une des méthodes de calcul prévu. Néanmoins, la réalisation d’une estimation n’est pas possible si le bâtiment est une copropriété avec un système de chauffage sans comptage individuel. C’est aussi le cas si la construction a été effectuée avant 1948. La réalisation du calcul doit alors se faire avec les factures. Un diagnostic vierge est donc mis en place si la production de ces factures ne peut pas être faite.

Les démarches à faire pour éviter un DPE vierge

Il est tout à fait légal de réaliser un diagnostic performance énergétique avec étiquette vierge. Cependant, cette annotation peut avoir de mauvais résultats sur la vente ou la location du bien immobilier. Ainsi, il est utile de penser à prendre certaines mesures afin d’éviter la création de cette étiquette vierge. Alors, comment faire pour que le diagnostic performance énergétique soit convenablement noté ?

Le seul moyen est de fournir au diagnostiqueur l’ensemble des factures dont il a besoin pour ses calculs. Il s’agit des factures de chauffage et de production d’eau chaude des trois dernières années. Aucune exception ou dérogation n’est possible à cette obligation. Il est à noter que ces factures doivent mentionner la quantité d’énergie consommée. Cela permet de déterminer avec précision la consommation et de mettre en place des démarches ou travaux pour améliorer la consommation d’énergie.

DPE avec étiquette vierge, à quoi ça sert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Call Now ButtonAppel Direct