Les insectes xylophages (ÉTAT PARASITAIRE)

Avant toutes transactions immobilières, la législation stipule l’exigence d’un diagnostic technique du bien immobilier à vendre ou à louer. En effet, parmi ces diagnostics, figure le « Diagnostic État parasitaire » ou DEP. Celui-ci protège les acheteurs et les propriétaires contre les insectes xylophages suivant la Loi n° 99-471. Cette dernière se porte sur la protection des acquéreurs et des propriétaires de bien immobilier contre les insectes xylophages.

Ce qu’il faut entendre par « insecte xylophage »

C’est un insecte qui mange du bois et ses produits dérivés comme les meubles, les charpentes ou les poutres. Doté d’une incroyable capacité d’adaptation, ce parasite mangeur de bois peut survivre et se développer dans plusieurs conditions environnementales. Ce genre d’insectes comporte plusieurs sous-espèces, mais il y a quatre types qui sont plus fréquents dans les bâtiments :

  • La petite vrillette du bois : cet insecte xylophage est très présent en France. Se mesurant entre 3 à 4 mm, la petite vrillette peut vivre jusqu’à trois ans, voire même plus. Elle attaque les boiseries, notamment les instruments de musique, les charpentes et les planchers.
  • Le capricorne des maisons : ce parasite est répandu dans toute l’Europe. Cet insecte adore plutôt les sapins, les pins et les épicéas.
  • Le charançon du bois : cet insecte xylophage s’en prend souvent aux bois humides et aux boiseries déjà attaquées par des champignons polypores.
  • Le lyctus brun : c’est l’insecte xylophage le plus dangereux. Il est capable de mettre vos bois en poudre. L’adulte de ce genre de parasite apparaît souvent pendant la période estivale.

Bien évidemment, il y existe d’autres types d’insectes xylophages, tels que les cossus gâte-bois, la zeuzère du poirier et les fourmis.

Les éventuels dégâts causés par les insectes xylophages

Les insectes xylophages ont la capacité de générer d’énormes dégâts à vos structures en bois dans votre bâtiment. Leurs attaques peuvent provoquer des situations très dangereuses. Ainsi, à titre d’illustration, si la charpente du toit de votre maison est endommagée, cela peut nuire entièrement à son équilibre. Les insectes xylophages ont la possibilité de s’attaquer à des objets valeureux ou meubles en bois. Par conséquent, il ne faut jamais prendre trop de temps pour résoudre les problèmes causés par ces insectes xylophages. Vous devez vite réagir avant qu’il ne soit trop tard.

Sachez qu’il est possible de traiter les matériaux infestés, en opérant certains travaux de remise aux normes tels que :

  1. L’identification et l’inventaire de tous les bois contaminés,
  2. La reconnaissance des insectes responsables de la contamination,
  3. Le bûchage des matériaux infectés afin d’enlever toutes les parties infestées du bois,
  4. Le brossage et le dépoussiérage en vue de faciliter l’intégration des produits curatifs dans le bois traité,
  5. La mise en œuvre du traitement.

Un bon nombre de traitements sont possibles afin d’éliminer les infestations et les contaminations. Mais les techniques de traitement utilisées peuvent être différentes suivant la prolifération, l’expérience et/ou la spécialisation du traiteur intervenant. De même, les produits curatifs utilisés sont également très variés. Si certains préfèrent utiliser des produits naturels, d’autres optent plutôt pour des produits chimiques ou des solutions mixtes. De plus, le mode opératoire n’est pas homogène, car certains font de l’injection, d’autres préfèrent la pulvérisation ou l’approche thermique. Mais, pour les traitements en profondeur, il est préférable de recourir à des biocides afin d’arrêter complètement le développement et l’expansion des larves.

La légitimité du diagnostic état parasitaire (DEP)

Face aux risques induits par les insectes xylophages, le Diagnostic État Parasitaire ou DEP s’avère nécessaire avant qu’un immeuble puisse faire l’objet d’une transaction. Ces agents biologiques mangeurs de bois peuvent, en fait, amincir et réduire drastiquement la qualité des boiseries de votre bâtiment. C’est pourquoi le Décret n° 2006-591 du 23 mai 2006 a insisté sur la protection des immeubles.

Dans le cadre d’un DEP, le diagnostiqueur réalise des échantillonnages dans les matériaux de construction en recherchant les indices d’infestations. Une fois que le DEP est achevé, il vous remet le rapport de l’ensemble des résultats constatés et obtenus. Dans ce rapport, certains aspects doivent être soulevés, s’agissant notamment :

  • d’une identification des matériaux infestés et contaminés, tout en précisant le type d’insecte trouvé, suivant la norme NF P 03-200,
  • des modes d’investigations mobilisées et de la méthodologie adoptée par le diagnostiqueur,
  • des diverses constatations et des différentes remarques établies par l’analyste,
  • de la conclusion générale du rapport.

Astuces pratiques sur la méthode du diagnostic état parasitaire

La détection de la présence d’insectes xylophages exige du professionnalisme, nécessite du savoir-faire et a besoin d’une compétence confirmée. Seuls les spécialistes en la matière peuvent vous apporter des diagnostics fiables et pertinents, tout en fournissant des pistes de recommandations. Toutefois, il vous est possible d’avoir une idée globale sur la présence, ou non, d’insectes xylophages dans votre propriété. Figurant parmi ces astuces, voici quelques idées pouvant vous aider à reconnaître si un matériel est infesté ou pas :

  • l’existence de cylindres de sciure sur les menuiseries,
  • la présence de trous d’environ 1 à 6 mm de diamètre (voire 8 mm),
  • des vermoulures de dépôt de bois,
  • des stries visibles sur les surfaces des boiseries.

Il existe également des indicateurs sonores, comme le bruit sec relatif à un grignotage de bois ou un bruit d’appel.

Les insectes xylophages (ÉTAT PARASITAIRE)
Résumé
Les insectes xylophages (ÉTAT PARASITAIRE)
Titre
Les insectes xylophages (ÉTAT PARASITAIRE)
Description
Avant toutes transactions immobilières, la législation stipule l’exigence d’un diagnostic technique du bien immobilier à vendre ou à louer. En effet, parmi ces diagnostics, figure le « Diagnostic État parasitaire » ou DEP. Celui-ci protège les acheteurs et les propriétaires contre les insectes xylophages suivant la Loi n° 99-471. Cette dernière se porte sur la protection des acquéreurs et des propriétaires de bien immobilier contre les insectes xylophages.
Auteur
Publisher
SP
Logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Call Now ButtonAppel Direct