Diagnostics Immobiliers

Diagnostics Immobiliers Vente et Location ➜ Amiante, Plomb, Gaz, Électricité, Termites, DPE, ERP, Carrez, Boutin ... Copropriété ➜ DTG, EDD, Plans, Modificatif de Copropriété , Proposition de projet de Copropriété...

L’ISOLATION des combles

L’ISOLATION des combles

Le confort au niveau des habitations est devenu une véritable priorité. C’est pour cette raison que de nombreux travaux sont entrepris en vue d’optimiser les performances des infrastructures. Réaliser des travaux d’isolation notamment au niveau des combles est alors une démarche à prendre en compte. Cela permet, entre autres, de limiter les déperditions thermiques et de renforcer significativement les performances d’une maison. Voici quelques précisions sur l’isolation des combles.

Pourquoi isoler les combles ?

L’isolation des combles d’une habitation offre de nombreux avantages aux occupants. Elle permet avant tout d’améliorer sa performance énergétique. C’est par ailleurs la première démarche à effectuer dans ce sens. Il faut savoir qu’environ 30 % des pertes de chaleur concernent les toits. Une isolation de comble bien réalisée permet alors de profiter d’une solution thermique optimisée en limitant les phénomènes de convection. Bien entendu, les travaux d’isolation effectués contribuent aussi à l’amélioration de l’absorption acoustique des structures.

L’isolation des combles permet aussi de bénéficier d’un bon confort de chauffage. En effet, en réalisant les travaux d’isolation, vous pouvez réaliser des économies énergétiques sans installer un dispositif de chauffage. Les combles étant bien isolés, il est possible de maîtriser la température ambiante de la maison. La chaleur est conservée dans les pièces et il y a moins d’émissions de gaz à effet de serre. Vous disposez ainsi d’un bon moyen pour contribuer à la préservation de l’environnement.

Combles aménagés ou combles perdus ?

L’isolation de combles est une démarche assez technique. Il est donc important de bien étudier les installations avant toutes mises en œuvre. Il faut avant tout savoir qu’il existe deux principaux types de combles. Vous pouvez distinguer notamment les combles perdus. Il s’agit de combles inhabitables à cause de la présence d’une charpente encombrante ou une hauteur de plafond insuffisante. Pour isoler ce type de combles, il est conseillé de recourir à une méthode d’isolation par soufflage de flocons d’isolants.

L’autre type de combles est les combles aménagés, qui comme leurs noms l’indiquent, offrent un espace habitable sous le toit. Ils peuvent être utilisés en tant que pièce de vie grâce à leur angle de pente de toit supérieur à 30 %. La hauteur sous plafond est aussi conséquente ce qui constitue un réel avantage. L’isolation se fait généralement par la mise en place de rampants. L’isolant se présentant en plaque ou en rouleau est fixé directement sur l’intérieur du plafond.

Comment réussir une isolation de combles ?

Qu’il s’agisse de combles perdus ou de combles aménagés, il est important de bien réaliser les travaux d’isolation. Pour cela, il est nécessaire de suivre certaines règles et normes lors de la réalisation. Ces dispositions sont à suivre, qu’importe l’usage des combles. Il faut avant tout privilégier la qualité, notamment pour le choix des isolants. Il est aussi indispensable de prendre en compte les critères de performances fixées par la réglementation thermique RT2012.

La réussite d’une isolation de combles dépend également de certains travaux d’aménagement supplémentaires. En effet, vous devez penser à remplacer votre système de chauffage avant de procéder à des travaux d’isolation. Il faut aussi penser à optimiser le système de ventilation de vos combles en installant un système de ventilation ou de climatisation. Bien entendu, pour une meilleure gestion de l’espace, vous devez bien étudier les solutions d’isolation pour qu’elles ne soient pas trop encombrantes.

Quels matériaux utilisés ?

Il existe actuellement tout un éventail de matériaux isolants destinés à l’isolation des combles. Leur choix dépend aussi bien de la disposition des infrastructures et de vos objectifs. Il est judicieux de bien réfléchir à la technique d’isolation à employer. Il est alors possible de penser à l’isolation par l’extérieur ou par l’intérieur en fonction des cas de figure. Bien entendu, le choix des isolants dépend principalement des attentes de performance.

L’isolation peut, par exemple, s’effectuer avec des isolants minces en vue d’obtenir un gain de surface habitable. Pour une isolation écologique, il est utile de recourir à la ouate de cellulose. Le liège expansé, la laine de chanvre, la laine de coton et la laine de mouton sont idéals pour une isolation naturelle. Quant à la laine de roche, elle permet une isolation plus complète (sonore, résistance à l’eau, isolation thermique…).

0/5 (0 Reviews)
Avez-vous aimé cet article?
  • Fascinated
  • Happy
  • Sad
  • Angry
  • Bored
  • Afraid
SP

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :