Où trouver de L’AMIANTE ?

Largement utilisé dans les habitations il y a quelques années, l’amiante est un matériau strictement interdit à l’usage depuis 1997. C’est pourquoi les matériaux utilisés dans les bâtiments actuellement ne contiennent pas d’amiante. Cependant, ce n’est pas le cas pour les maisons construites avant 1997. Il est donc possible d’y retrouver des éléments amiantés sous différentes formes. Vous avez des doutes sur une possible présence d’amiante dans votre domicile ? Voici les endroits où l’amiante peut être détecté.

Le problème de l’amiante dans les habitations

L’amiante est un matériau présentant des propriétés utiles en construction. Il possède une bonne capacité absorbante et une excellente résistance à la chaleur, aux acides et aux micro-organismes. Il dispose également d’une bonne durabilité et est produit à bas coût. Ainsi, l’amiante fut utilisé massivement entre les années 1960 et 1975, notamment dans les mélanges à base de ciment.

Les fibres d’amiante sont des poussières présentant des risques pour les occupants des maisons. Elles se divisent en particules invisibles à l’œil nu. Leur inhalation en grande quantité peut alors entraîner différentes pathologies (cancer de la plèvre, du péritoine, du poumon…). Ne pouvant pas être éliminées des alvéoles pulmonaires, elles peuvent alors entraîner la mort des personnes exposées après quelques années. Outre les occupants du bâtiment infesté, ces risques concernent également les ouvriers du bâtiment. Il est donc indispensable de prendre certaines dispositions face à l’amiante et cela passe par sa détection au préalable.

Les éléments pouvant contenir de l’amiante

Voici un éventail des éléments pouvant contenir de l’amiante au sein des maisons.

Les plaques de fibrociment

Les éléments en fibrociment font partie des plus susceptibles de contenir des traces d’amiante. En effet, lorsqu’ils sont travaillés, cela déclenche la libération des fibres d’amiantes. Il est donc nécessaire d’éviter de les poncer, fraiser, scier, percer ou briser. C’est aussi le cas s’ils subissent un nettoyage inapproprié.

Les revêtements floqués

Les bâtiments communs contiennent souvent des revêtements floqués. Cependant, ces revêtements ont été obtenus par la projection d’un mélange de mortier et d’amiante auparavant. Ainsi, ils sont aussi susceptibles de contenir de l’amiante.

Les panneaux légers

Pour lutter contre les incendies, les panneaux légers furent très utilisés il y a quelques années d’où le fait qu’ils pourraient contenir de l’amiante aussi. Ces panneaux étaient utilisés en tant que :

Revêtement (sol, mur, plafond, face inférieure d’escalier, porte coupe-feu, niche pour radiateur, face d’appui de fenêtre)

Faux plafond

Cloison

Tablier de revêtement de cloison coupe-feu

Capitonnage de ventilation

Isolation de radiateur

Équipement de conduites

Doublure d’éléments d’installation électrique

Capitonnage de lampes, etc.

Les revêtements de sol et de mur

Bon nombre de revêtements de sol et de mur contiennent encore aujourd’hui des fibres d’amiante. Ces revêtements étaient notamment utilisés dans les buanderies, salles de bains, toilettes et cuisines.

Les cartons d’amiante

Un gros risque d’exposition à l’amiante est constaté dans les cartons d’amiantes. Ces matériaux étaient utilisés il y a quelques années sous les appuis de fenêtres dans les chambres. Leur facilité d’accès peut donc être dangereuse pour les occupants de la maison. Par ailleurs, le carton d’amiante était aussi employé comme isolateur pour les équipements électroménagers anciens, chaudières, cheminées et fourneaux.

Les appareils électriques et éléments d’isolation électriques

Les installations électriques peuvent aussi contenir de l’amiante. C’est spécialement le cas des appareils de chauffage électrique à accumulation, les anciens grille-pain et les anciens sèche-cheveux. Faites également attention aux anneaux d’étanchéité et aux bandes d’isolations électriques.

Les calorifugeages

Les anciennes isolations de conduites sont souvent fabriquées à partir d’amiante. Voilà donc encore un risque supplémentaire pour les occupants. Ils contiennent une ou plusieurs couches isolantes à base d’amiante. Cela concerne les calorifugeages contenant du mortier, des fibres d’amiante et du liège/verre blanc/laine.

Les dispositions à prendre en cas de présence d’amiante dans la maison

La réalisation d’un diagnostic amiante permet de déceler s’il y existe des éléments amiantés. Cette démarche est effectuée par un diagnostiqueur immobilier certifié. Il examinera les installations pour déterminer leur état et le niveau de risque qu’ils présentent pour les personnes. Il peut également fournir quelques recommandations quant à la manipulation de ces éléments.

Il est essentiel de bien se protéger contre l’amiante. Ainsi, certaines dispositions doivent être prises si vous envisagez d’effectuer des travaux. Pour les travaux légers, il faudrait porter des équipements de protection et sécuriser la zone du chantier. Vous devez également éviter de briser ou manipuler les matériaux amiantés. Pour les travaux plus importants, le mieux est de solliciter des professionnels. Ils pourront bien préparer la zone de travail, nettoyer le chantier et éliminer les déchets comme l’exige la loi après.

Où trouver de L’AMIANTE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Call Now ButtonAppel Direct