Qu’est-ce qu’un DPE vierge ?

Dans l’immobilier, les performances des bâtiments sont déterminées par différents types de diagnostic immobilier. Parmi ces diagnostics, vous pouvez distinguer le DPE ou diagnostic de performance énergétique. Il s’agit d’un diagnostic obligatoire et qui doit être annexé au dossier de diagnostic technique ou DDT nécessaire lors d’une vente ou d’une location. Cependant, il peut arriver que les annonces immobilières ne présentent aucune indication concernant le DPE. Seule une mention DPE vierge y est affichée. Décryptage dans cet article.

Définition d’un DPE vierge

Un DPE est une opération de contrôle servant à indiquer la performance énergétique d’un bâtiment. Ce procédé permet d’effectuer une évaluation de la consommation énergétique et l’impact de celle-ci sur l’environnement. Obligatoire depuis 2011, son étiquette énergie doit être affichée sur toutes les annonces de location ou de vente. Cependant, il peut arriver dans certains cas de figure que le calcul de DPE ne soit pas possible. En effet, il peut arriver que les consommations ne soient pas identifiables.

C’est lorsqu’il n’est pas possible de distinguer la consommation en énergie du bâtiment que le DPE est vierge. Cette mention n’indique pas de performance énergétique particulière. Le DPE vierge est souvent utilisé quand les factures de gaz et d’électricité ne sont pas disponibles. Il est utile pour ne pas faire une surestimation et ainsi présenter des données faussées. Ce type de rapport possède une réelle validité que ce soit pour la vente ou la location.

Qu’en dit la réglementation sur la réalisation d’un DPE ?

Vous devez savoir que la réalisation d’un DPE est une démarche soumise à diverses réglementations. Ces obligations légales portent sur les descriptions de vos biens immobiliers en matière de consommation énergétique. Il est alors nécessaire de réaliser un diagnostic sur les équipements et appareils de ventilation, de refroidissement, de production d’eau chaude et de chauffage. Les indications relevées concernent la consommation d’énergie estimée pour une utilisation classique. Elles peuvent également porter sur la quantité d’énergie réellement consommée.

Le DPE possède plusieurs utilités. Il permet, entre autres, de responsabiliser les acheteurs et les vendeurs avant la signature d’une transaction immobilière. L’acquéreur peut notamment grâce à ce diagnostic de connaitre les caractéristiques thermiques de son acquisition. Cela lui permet également d’être sensibilisé à la lutte contre la production de gaz à effet de serre. Il peut aussi recourir aux énergies renouvelables. Si le calcul de la consommation énergétique n’est pas possible, il est difficile de profiter de ces avantages.

Dans quelles situations est-il possible d’avoir un DPE vierge ?

Le DPE est généralement réalisé sur tous types de bâtiments. En revanche, l’élaboration d’un DPE vierge n’est possible que pour certains types de structures. Il s’agit notamment des biens immobiliers construits avant le 1er janvier 1948. Il n’est pas possible d’effectuer sur ces bâtiments une estimation standard de la consommation énergétique. L’utilisation d’une telle méthode peut entraîner une surestimation des consommations. C’est pour cette raison que l’évaluation se fait sur la base des factures regroupant les consommations réelles.

Les consommations réelles n’étant pas quantifiables à cause de l’inexistence ou la perte des factures, le DPE vierge doit être affiché. Ce type de mention ne présente pas d’informations précises sur les consommations d’énergie. Il ne précise également pas la classe énergétique du bien immobilier. Bien entendu, un DPE classique reste un bon argument de vente supplémentaire pour les vendeurs. Cependant, le DPE vierge contient certaines mentions pour aider les acheteurs dans leur prise de décision.

Que peut contenir un DPE vierge ?

Le DPE vierge est une mention tout à fait légale, néanmoins il ne faut pas la confondre avec d’autres mentions existantes. En effet, il est possible de trouver sur les annonces immobilières des DPE en cours ou des DPE non requis. Ces mentions concernent les DPE en cours de réalisation et les bâtiments qui présentent une dispense de diagnostic de performance énergétique. Le DPE vierge, lui, propose certaines précisions sur les caractéristiques techniques du logement, sans l’étiquette énergie.

Lors de la réalisation d’un DPE vierge, le diagnostiqueur en charge de l’opération effectue certains contrôles et les notifie dans son rapport. Ces diagnostics concernent l’isolation et l’épaisseur des murs et les équipements de chauffage et d’eau chaude. Ils portent également sur les murs et les plafonds, les parois donnant sur l’espace extérieur et les installations usant des énergies renouvelables. Le prestataire peut aussi inclure dans son rapport différentes recommandations permettant d’améliorer la performance énergétique du logement.

Qu’est-ce qu’un DPE vierge ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Call Now ButtonAppel Direct